Nicolas GOISQUE

Ma photo

retrouvez moi sur l'annuaire des photographes : http://www.annuaire-photographe.fr

Né en juin 1966 à Suresnes, j'ai passé mon enfance à Paris puis à Compiègne.
Mes études supérieures (commerce puis éducation spécialisée) ont été réalisées à Paris. 
Après deux années de coopération au Burkina Faso comme enseignant et animateur socio-éducatif, j'ai été durant 25 ans cadre dans le secteur médico-social (adultes en situation de handicap mental) . Depuis juin 2012 j'ai monté ma société NikoPhot et je fais professionnellement de la photographie sportive et événementielle. J'ai pris en octobre 2014 la rédaction en chef du site d'information sportive DIJON-SPORTnews.fr.avec lequel je collaborais depuis fin 2012
Marié et père de trois enfants, la famille habite la région dijonnaise après avoir vécu à Lille (59) et à Fougères (35). Mes photos sont prises dans leur très grande majorité sur des événements sportifs ou culturels ayant lieu en Côte d'Or



mardi 29 mai 2012

Sport: Moto: tous en piste à Prenois !!

                  Tout au long du week-end dernier, les motos se sont succédées sur la piste de Dijon Prenois. qu'elles soient de tourisme, de sport, d'endurance ou de grand prix, depuis les 50 jusqu'au 750cm3 et plus; sans oublier les side-cars.
                  Des engins superbes construits des origines de la moto à 1985 avec en vedette,  la parades des 13 champions du monde présents sur leurs motos grand prix et une parade Kawasaki à l'occasion des 40 ans de la 750 H2

Giacomo Agostini   sur MV Augusta 350 GP de 1975

                  Pour le plaisir revoici quelques uns des tours de pistes de ce week-end notamment les catégories:

                          -  C: des origines à 1930
                          -  D:  tourisme et course de + de 175 cm3 de 1931 à 1945
                          -  K:  side-cars de courses châssis conventionnels de 1946 à 1985
                          -  B:  motos de grands prix de 350à750 cm3 jusqu'en 1985
                          -  Parade Kawasaki pour les 40 ans de la H2